les Kunashi sont disponible vendredi 21h
LES ARTICLES EN PROMOTION NE SONT NI REPRIS NI ÉCHANGÉS

Au delà de tout ça , je me présente DJENA

Au delà de tout ça , je me présente DJENA
Bienvenue dans mon autobiographie

Je l’écris avec toute humilité;
Cette page n’a sincèrement pas été créée en vue d’apporter des ventes supplémentaires mais simplement car sur ce site je m’y sens chez moi, c’est un peu mon cocon , alors j’ai décidé de vous apprendre à me découvrir réellement

Peut-être ou pas vous me m’avez connu sous le nom de Djenaprv;
Certaines personnes m’ont familiarisé pour l’image que je transmettais, d'afin de me suivre au travers de mes voyages , également pour mon style, et beaucoup par cause d’un accident;

Mais si au travers cette carapace que vous voyez au-delà des réseaux sociaux ce cache un réel jeune femme fort et à la fois tout aussi fragile;

j’ai décidé de vous en dire plus sur moi;

Pourquoi ne dédirai pas -je pas une page autobiographique de moi me suis-je dit;

Car les autres ne le font pas?
Car ce n’est pas un blog, une vitrine ou simplement un article !

En réalité j’aime être différente j’aime être moi ainsi fait ce que j’apprécie sans forcément me dire ceci n’est pas à sa place car pour moi, on est libre de décider pour soi ce qui est juste ou non;

(Ps: Sachez que mon assurance professionnelle n’est pas du tout reflet de ma confiance personnelle, parfois je me suis dit comment puis-je être aussi forte mais à la fois aussi faible, j’ai fini par conclure que le temps m’éduquera, la vie m’apprendra et les épreuves m’apprendront à grandir .)

Me voilà actuellement allongé sur le côté gauche face au mur main sur mon téléphone à 6h06 du matin à écrire une courte autobiographie, qui ne sera certainement pas finie aujourd’hui mais chaque jour j’essaierais de la compléter;

Enfin je me présente Djena Jérôme

J’aimerais vous dire que m’a vie a toujours Été simple épanouissant et plein de joie mais vous dire ça serait mentir et le but de ma démarche n’est pas de vous faire lire un conte de fée plein de mensonge, sachez donc que cette page ne sera que réalité;

Bonne lecture
J’étais nulle en orthographe je vous préviens, mais voilà vous aurez le privilège de découvrir ma Net amélioration Lol .

Suite à un accident écrire pour moi était une thérapie la psychologue m’avait demandé de raconter mon enfance alors je re transmet ici mes premiers écrits pour ensuite compléter la suite de ma biographie;

Retour à mon enfance;
Née dans le 94 à saint mandé j'ai passé la plupart des années de ma petite et jeune enfance à Drancy avec mon frère mes 3 sœurs ainsi que mes parents ‚à l'époque nous habitions un petit appartement de 25 m² avec une chambre où l'on dormait tous ensemble les uns les autres;
C'est à la mort de l'une de mes sœurs que tout a commencé ‚mon père sombra dans l'alcoolisme! de nature nerveux il était à présent devenue violent, envers ma mère mes frères et sœurs
Ainsi que moi-même;
Violent ! Des violences que je ne pourrais vous décrire plus qu'à la limite;
Jeune enfant Je vois mon frère se faire battre au dos avec des câbles dont l'embout est recouvert de fer;
Il prenait toute sorte dé d'éléments qu'il pouvait avoir sous la main et qu'il arrivait à magner convenablement pouvant nous saisir;
Coup de fouet sur coup fouet rien n'arrêtait notre père la vue du sang sur son si jeune fils ne l'effrayait clairement pas, des cicatrices longues ouvertes le sang à vif;
L'image était celle d'un enfant se faisant corriger avec un fouet mais quel était le motif?
Il y avait peut-être une bonne raison .
Ne hélas malheureusement aucune qui ne justifie ce genre d’acte !
Aucun motif ne peut justifier de telle violence, papa s'énervait quand il ne trouvait pas ce qu'il cherchait ‚et nous accusait de l'avoir caché ma mère ainsi que nous-même, !
parfois il avait des conflits à l'extérieur et il remettait la faute sur nous ou bien d'autres raisons complètement absurdes;
Pourquoi nous ferions ça ?
Pourquoi cacherions-nous les affaires de notre père ?
Nous savons pertinemment qu'à chaque problème qu'il rencontre nous subissons les frais de sa colère;

Toute la journée à avoir peur qu'il rentre était mon sentiment ...
Entendre la porte grincée ‚s'ouvrir puis le voir entrer franchir le palier était mon cauchemar!
Que va-il se passer aujourd'hui ?
Quand il était là nous n'osions parler nous amuser ou autres de peur de faire une chose qui ne lui déplairait pas;
Quand il nous parlait nous nous exprimions
D'une réponse claire !
Nous faisions attention à chacun des mots qui sortait de notre bouche...
Battus oui nous étions une famille battue.
Battu avec une interdiction de se plaindre, de pleurer, ou d'exprimer un quelqu'sentiments de douleur pendant la sanction et après celle-ci!
,car si nous pleurions ou montrions notre ressenti notre sort ne serait qu'aggravé !
garder et souffrir à l'intérieur c'est ce à quoi nous avons été éduquer !
Enfant nous étions que des enfants;
Larme, douleurs, voir ses êtres chers souffrir quelle souffrance que faire .
Ma force n'est pas assez développée pour que je puisse m'interposer !
voir ma petite famille en magasinez les douleurs m'étais tout aussi douloureux qu'au moment même où c'était moi qui les subissait

Je sais à chaque coup ce qu'il ressentent au moment présent !cette sensation de froideur qui est la fois tout aussi brûlante ,
Le coeur qui palpite en attendant les coups suivant, les dents serrer la respiration coupé
Espèrant que chaque action serait la dernière, Le maux de tête du au stockage de la douleur,
Tout membre de ma famille qui y passait je savais à ce moment là ce qu'elles éprouvaient !
mais que faire pourquoi ,?
Pourquoi papa nous Fait tant de mal?
Comment arrivent t-il a nous faire subir se sort tandis que nous sommes ses propres enfants?
Sa propre chère , sont propre sang ,?
Comment peut il?
Je revois ma mère tirer par les cheveux à l'extérieur de la maison!
voyant mon père lui renverser une bouteille de bière tant dit quel n'est q'apeine habiller ..
se faisant cassé une bouteille de bière en pleins visage, et pouvant distingué a travers le verre une de ses dents!
les passant n'osent l'aider ne voulant pas ce mouillé et préférant faire comme si il ne voyer guerre,
Laisse ma mère?, arrête stop s'en est trop?, ce que nous aurions pu dire ?
Notre jeune âge notre peur ...
Pleins de raisons qui faisaient que nous n'osions pas intervenir même si nous en débordions d'envie jamais nous aurions pu exprimer le sentiment d'une personne cherchant à intervenir ou à apporter un secours, car si nous le faisions il ne ferait que nous ajouté à ça liste de personnes sur qui ce défouler ,

Bien des femmes passer à la maison nous savions que c’était les metraisse de papa et lui ne s’en cachait pas il allait dans la chambre , parfois elle nous saluait ainsi qu’à ma mère ,
Maman nous disait de bouché nos oreilles pour ne rien entendre ,
Et on lui faisais croire qu’on entendais rien ,
Elle se soucié plus de nous que d’elle ce qu’elle ressentais ,

(J’aimerais vous en dire plus encore mais l’intimité de ma mère entre énormément en jeux alors je préfère la préserver)

Je revois ma soeur de 2 ans n'arrivant à dire des mots distinctement dû à sont jeune âge,
La revois ruée de coup pour la simple raison qu elle n'arrivais pas a s'exprimer explicitement,
Comment un si grand homme a la force de l'âge, peut il ce défoulé sur un enfant de deux ans pour le simple fait qu'elle n'arrive pas à exprimer un mot clairement.
Pourquoi nous ?, pour moi?,pourquoi ?
Quand tout sa va t-il s'arrêter ?
Moi!
Oui moi!
Quand est il de moi ?, toutes ces violences je n'est pas été qune simple spectatrice je les est également subis,
Je me souviens de se jour où mon père ne trouvais plus sont bandana!
N.ayant à peine chercher il se retourne vers moi et me dit
Diena il est où mon bandana
il aimais mettre des bandana sous ses casquettes,
Ce type de question là je les connais et la suite je la connais également !
Que dire d'autre que « je ne sais pas »
Automatiquement mon reflex immédiat est de l'aider dans sa recherche du bandana, Et espérer du plus profond de mon coeur de mon âme qu'une chose de pouvoir le retrouver!
5,10 minutes de recherche et toujours pas de bandana!
Viens ici me dit papa .( il s'etais assis sur le canapé, je me plaça juste devant lui)
T'as mis où mon bandana toi?
Que répondre de plus que « je ne l'ai pas pris , je ne sais pas, , ont va le retrouvé
-arrête de mentir dit-il ‚qui l'a pris alors ?
Mon corps ce mettais automatiquement à paniquer! Papa je te jure que je sais pas ! oui j'engoissais mes larmes se mettaient seule à monter sans pour autant s'écouler mon coeur frissonnais,

qui l'as pris je t'ai dit !
Que dire? que dire ne sachant où est sont bandana !
Je ne peut quand même pas accusé une personne a tord pour m'en dédouaner !
Ma réponse resta la même ! Papa je sais pas où il est!
Il ce mis à me claquer au visage , claque sur claque en me posant toujours les mêmes questions!
Tu ne veux pas balancer tu vas voir toi aujourd'hui tu veux les couvrirs tu va voir ce que c'est de mentir ..
et pourtant je ne savais vraiment pas ou il se trouvait, et j.aurais tout fait pour le retrouver
Il pris un câble de branchement et ce mis à me fouetté , encore et encore posant toujours ses questions !
Papa stp arrête je sais pas en pleurant,
Ta g..... c'est qui je t'es dit je veux pas t'entendre ...
Il me frappais jusqu'à ce que l'envie lui passèrent , puis après j'étais puni au coin de la porte debout tête contre mur ..
fatigue pas fatigue,
je pense qu'Il se ficher royalement de ce que j'éprouvais comme sentiment !,a ce moment précis la seule chose qui l'intéressais était sont bandana,
Notre scolarité l'école?
L'école ? Oui j'y allais ..
Parfois il oubliait de venir nous récupérer et une des metraisses nous déposer.
Pendant toute ces périodes scolaires nos vêtements cachait nos blessures, nous n'avions pas le droit de nous plaindre à qui conques car si papa le savait Pour nous Ca aurais été deux fois pire
Je sais ce que vous pensez actuellement, et l'école? L'es professeur? Les directeur?
Avec le temp il l'ont su, l'école fut au courant de tous ces méfait
, étant eux même pris de compassion et de tristesse dans ce petit bureau du rez-de chaussée tous réunis et a scruté le calvaire et le désastre réalisé sur le dos d'un gamin de 8 ans.

Dès signalement étais faits de leur part
Les marque de câble pouvais ce ressentir sur son dos comme nous aurions ressentis dés aspect de relief sur un tableau de soie.
, mais pourtant les nuits ce succédais et le calvaire continuer sans ne jamais diminuer
Par fois lors que l'on sortait à l'extérieur et qu'il était trop violent les passant appelait la police il se faisait embarquer et faisait des peines de 3,4,6mois de prison, dès sa sortie il s'empressait de rentrer afin de ce venger sur nous, toute la colère qu'il avait amassé durant sont séjour il l'exprimait à travers les coup ceinture ,ballaie martiner,
Nous payons les pots cassé de ses emprisonnements
Ses mois d'emprisonnements qu'il avait fait a sont propres d'étriement,
Toute cette rancoeur durant cette peine il nous la faisait subir à nous , et nous battait en conséquence

Un jours ma mère décida de s'enfuire avec nous , c'est la fin d'une longue souffrance; Enfin ! me disais-je.
Ou allions nous aller ?
Chez notre proche famille?
J'aimerais vous dire que tout était si facile
Mais malheureusement ce n'étais pas possible mama avait effectivement demander de l'aide à certaine personne de notre famille mais ils refuseraient pour divers raison comme le grand nombre d'enfant, le manque d'espace, ect..
Malheureusement nous n'avions nulle part ou nous rendre sans affaire ni rien nous nous retrouvons à dormir dehor dans des hall ,couloirs ....
Escalier de l'Hôpital de bondy dans le 93, maman dos contre mur , ma tête sur ces genoux mes frères et soeur également ont ce retrouvait à mener une vie totalement différente !
Quel est donc cette vie ?
C'est cette vie de sans abrie difficile de croire que j'ai eter sans abris je sais! pourtant c'est la réalité et les jours sens suivait c'était la meme choses que faire que faire ?
Retourner à la maison ou l'on était attendus afin de subir encore des violences ?
Non il nous était prefererable de rester à la rue même si nous subissions un autre type de douleurs , c'était toujours moin pire que de ce voir frapper battre jusqu'à linaptude mes frères et soeur ainsi que ma mère ,
Le temp passa un jour un jeune homme nous tandis la main
C'est enfin les jour de la délivrance , Tout sa sera enfin derrière nous !!
Il nous demanda si ont avait de l'argent ? Tout ce qui nous restait c'était une centaine d'euro pour pouvoir ce nourrir l'es semaine qui allait suivre !
Il nous proposa ce qui nous restait en échange de sont appartement que nous devrions meublé,
Mais qui est c'est homme bienveillant qui nous apporte la bonne nouvelle
C'est enfin la fin la vrai fin , j'aurais enfin mon chez moi avec ma famille que j'aime tant tous ensemble un vrai toit une jeune enfant tout heureuse de pouvoir commencer une nouvelle vie ,

Nous arrivons dans notre nouvelle appartement il ouvrit la porte , lappartement était pas très lumineux la peinture était blanche rosé tres petit c'était un petit studio au rez de chaussée mais sa nous suffisait pour nous combler,
Notre première nuit enfin nous dormions à meme le sol se serrant l'es uns les autres comme nous avions pris l'habitude de faire,
Tellement content heureux de commencer en fin cette nouvelle vie que demander de plus nous nous endormis
Le matin à 8h la porte toqua de plus en plus fort
Est-ce le propriétaire ?
Est-ce notre. Père ?
Qui sa pourrait être nous ne faisons actuellement que notre première nuit, Effrayé , nous n'osions parler
Jusqu'à ce qu'on entendit police ouvrez
Hein police mais pourquoi la police était là
Nous ouvrimes la porte, Et La police entras ,
Qescuesuil ce passe nous nous le demandions ?
Puis la police nous accusa ,!
accusa ma mère d'être rentrer dans cet appartement par force ‚ainsi que de nous y être abrité tant dit qu'il ne nous appartenait pas
Ma mère se justifia leur expliqua que le propriétaire nous l'avais louer la veille,
Un propriétaire qui était à l'arrière entra pour dire non non cette appartement m'appartient et je ne vous ai pas loué cet appartement!!
Hein mais que ce passe t-il cette homme ce disant le vrai propriétaire ne ressemble pas à celui avec qui nous avons conclu l'accord!
La police demanda les papiers,
Ma mère leur expliqua qu'il lui avait proposer d'attendre aujourd'hui pour signer le contrat d'appartement comme nous étions fatiguer !
prise de larme nous comprenions vite que nous nous sommes fait escroquer nos dernier euro
Le reste qui nous restait nous nous l'étions fait volé par une personne malsaine
La police nous cru , mais nous fit sortir de l'appartement , nous portions sans plainte Car à quoi bon ? Comment allez t-il retrouvez un homme qui n'as laisser d'emprunte
Sans nom sans prénom ni traçabilités,

Hélas Retour à la vie de sans abri ,

Mais plus pour longtemps car à ma plus grande joie des personnes de notre famille on décider de nous abriter,

direction Houilles dans le 78
Pour tout vous dire Nous y avons fait uniquement quelques mois ,

Maman avait commencé des démarches en parallèle avec l’assistante social pour nous aidez à être relogé en toute sécurité,

Mais malheureusement au sein de notre famille tout devenait très compliqué alors nous avons dû encore une fois partir ,
Pour quoi?
Ma maman m’as expliqué car je ne me rappelais pas du tout
Que souvent on appelait notre tante pour lui dire pourquoi c’est chez toi que khady et ses enfants loge n’a t elle pas de la famille plus proche ..
Alors tout ces bruits on causé beaucoup de weswes ,

alors maman pour éviter tout conflit décida de partir d’elle même avec mes frères et sœurs
A cette vie instable sincèrement nous nous y étions habitué,

27 commentaires

  • Coucou,

    Ohhhhh ma belle très touchant ! Tu es si courageuse et forte ! Continue à être comme ça ! Je t’aime ! 🤍

    Sofia sur
  • Histoire tellement touchante, arrachant. Mon cœur de maman est en pleure, comment faire subir tous ça à ses propres enfants ??!!! Je ne comprendrais jamais.
    Ta maman est une femme une vraie femme forte ma sha Allah.
    Beaucoup de fautes d’orthographe mais ça n’enlève rien. Je te suis depuis que tu es revenu sur les réseaux après l’accident et il faudrait plus de femme comme toi dans ce monde de réseaux perdu pour nos enfants vraiment.
    Qu’Allah apaise ton cœur, Qu’Allah guérisse ta maman et Qu’Allah fructifie ton commerce et t’ouvre toutes les portes que tu souhaiteras ouvrir 🤲🤲🤲

    Sonia sur
  • Bonjour, Djena
    Très sympa ta petite autobiographie mais là c’est un site assez professionnel si tu pouvais te faire corriger par quelqu’un d’autre qui serais plus alaise en orthographe, étant donné que tu ne l’est pas comme tu l’as si bien précisé la lecture serait plus agréable pour le lecteur. Je conçois que ton souhait était d’être toi-même, or là certaines phrase sont peu compréhensible.
    Ps: surtout au niveau de la syntaxe.

    Nezuko Imane sur
  • Salam,
    J’ai pleuré devant tes mots comme si je voyais exactement ce qui se passait. Subhan’Allah la vie d’ici bas n’est que épreuves sur épreuves mais Alhamdullilah on y arrive au bout. J’attends avec impatience la suite et ma paie 🤣🤣 pour pouvoir commander moi aussi In Shaa Allah.

    Sois forte, et si tu devais un jour (Allah yster) baisser les bras, rappelle toi d’où tu viens et ton objectif.

    J’espère que ton père est très loin de vous ou qu’il a changé et repenti. J’espère que ta maman va bien, c’était une vie très dur pour elle je ne peux même pas imaginer ses souffrances ya rabb ça me met dans un tel tristesse.

    Je ne sais pas si la suite de l’histoire viendra, mais j’aimerai vraiment connaître la suite. Pour qu’on puisse donner louange à Allah en ta faveur pour les bienfaits après tout ce qui s’est passé.

    Qu’Allah nous facilite à tous Amin

    Salam Aleykoum ma Soeur ❤️

    Fatimah sur
  • Salam aleykoum je sui très touché par ton histoire tu en a fait ta force aujourd’hui et tu as réussie à t’en tirer mieux , j’espère que votre père et loin de vous à présent. Faite attention à ta famille ta maman , qu’Allah vous préserve il a vue votre souffrance, tu es devenu une femme forte et tellement créative , cette vie là tu la mérite bravo .

    T’es tenus sont incroyable, tu m’inspire j’essaye de trouvé un style je suis voile hamdulilah depuis 2mois et j’ai vue ton compte tu m’a donné confiance en moi , apprendre à se regarder différemment et s’aimer avec les voile ce n’est pas facile qu’Allah nous facilite . Chaque poste de tes tenue je suis fan ! Si tu pouvais me répondre un jour je serais vraiment contente.

    j’ai perdu goût au tenu en étant voilé car c’était ma première fois mais maintenant je me sens plus dans ma peaux avec mon style qui se forge petit à petit en partie grâce à toi . Merci prend soin de toi 🩷

    Sarah sur

Laisser un commentaire